Le Canada c’est pour bientôt !

Pelleautier le 10 juillet 2018

Jeudi 19 juillet je décolle de Marseille à 12 h 30 pour atterrir à Montréal à 14 h 50 après 8 h 20 de vol. Mon vélo voyage avec moi.

Pour ce septième voyage mon idée initiale était de partir de Vancouver pour traverser le Canada d’ouest en est pour profiter des vents dominants. Mais en avançant dans la préparation j’ai compris que cet itinéraire serait long et monotone, souvent sur une route rectiligne et à grande circulation. J’ai décidé de rester au Québec. Le tour de la Gaspésie au départ de Montréal représente environ 2 300 km. La montée vers Saguenay et le lac Saint Jean en ajoute 700. La région est riche en routes diverses, en parcs nationaux… Je pense croiser d’autres cyclistes qui m’indiqueront des détours intéressants. L’itinéraire reste très souvent au bord de l’eau. Quand je discute autour de moi, on m’annonce de la chaleur et des moustiques. Mais j’aime la chaleur et je sais la gérer lorsque je voyage à vélo. Contre les moustiques j’emporte des vêtements longs et localement je trouverai des produits efficaces.

Pour assurer mon autonomie mon vélo portera une tente, un matelas et un duvet, de quoi assurer des nuits confortables. Pour manger j’emporte un réchaud, des couverts, une casserole et une cafetière. Le café du matin me permet de bien commencer la journée. L’habillement est réduit au maximum. Une tenue de cycliste, quelques sous-vêtements, une polaire pour le froid et un anorak pour la pluie. Evidemment je lave régulièrement et j’emporte deux mètres de ficelle pour faire un étendage et quelques épingles à linge.

La préparation physique est moyenne. Depuis janvier j’ai fait environ 1 200 km de vélo ce qui est peu; Je pense démarrer calmement et parfaire mon entrainement le long des rives du Saint Laurent.

A dix jours du départ j’avance tranquillement dans les préparatifs. Ma fille Cécile doit m’envoyer une ordonnance pour les quelques médicaments que j’emporte et la MGEN me propose une couverture médicale, payante, car au Canada toute intervention se facture à prix très fort. Ma carte de crédit assure mon autonomie financière.

Le 19 au soir je dors à l’hôtel à Montréal et le 20 je commence à pédaler.

Retour prévu à Marseille le 13 septembre.

Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *